Châteaux et lieux hantés dans le sud-ouest de la France

Sharing is caring!

Maintenant que l’Halloween approche, c’est un bon moment pour rappeler les histoires de fantômes et de châteaux hantés et des lieux dans le sud-ouest de la France.
Deux des histoires les plus connues sont … identiquement appelé « dame blanche » ou « dame blanche »: « la dame blanche de Puymartin » elle du fameux château de Puymartin en Dordogne et « la dame blanche de Bonaguil » qui « visite » la forteresse-Château de Bonaguil à lot-et-Garonne.
Bonaguil Castle
« la dame blanche de Bonaguil » est l’histoire de Marguerite de Roquefeuille, fille de Bérenger de Roquefeuille (1448-1530), « noble Seigneur puissant et magnifique » comme il s’appelait lui-même, baron de Bonaguil.
Vouloir consolider sa famille via une Alliance matrimoniale Bérenger contraint Marguerite à épouser un vieux comte riche. Son plan a été brisé lorsque le comte est mort soudainement pendant le dîner de noces et Marguerite a fui le en larmes la salle de banquet ne jamais être revu! La légende raconte que Marguerite revient hanter Bonaguil chaque soir du mois de novembre: elle est vêtue de blanc et pleure en marchant à travers le château.
Puymartin Castle
« la dame blanche de Puymartin » est encore une autre légende d’une femme vêtue de blanc qui vient hanter son ancien château-Puymartin-un château où elle a été tenue prisonnière par son propre mari pendant 15 ans. Cette dame a vécu comme Thérèse de Saint-Saug, épouse de Raymond le propriétaire de Saint-sauge du château pendant le 16ème siècle. Elle a apparemment trahi son mari qui, à son retour d’une guerre a constaté que sa femme a pris un amant. Pour punir l’infidèle Thérèse, il l’ordonna en «maison d’arrêt» dans une petite pièce de la tour du Nord-Ouest, pièce où elle mourut et où elle fut probablement murée. Depuis lors, la pauvre Thérèse, erre parfois à minuit vêtue de vêtements blancs en essayant de grimper les escaliers à sa chambre.
Château Biron
Château Biron est encore un autre château hanté cette fois par … un homme, un de ses anciens propriétaires Charles de Gontaut, duc de Biron.
Accusé de complot contre le roi Henri IV le duc a été décapité le 31 juillet 1602. Depuis lors, il est dit que chaque année sur la nuit anniversaire de son exécution, il erre autour de son château tenant sa tête sous son bras!
Et finissons avec une légende basque qui ne parle pas d’un château mais de la plage hantée de l’Atlantique de la ville d’Hendaye – dans le département des Pyrénées Atlantiques, près de la frontière avec l’Espagne.
Il poursuit en disant que dans 1609, quelque 10 000 sorcières célébré le Sabbat sur la plage de danse autour du menhir et qui est resté là jusqu’au XIXe siècle.
Mais après la destruction des pierres, ils se vengent en tourmentant les vacanciers qui sont assez courageux pour aller pour une baignade de minuit.
Les anciens de la ville d’Hendaye expliquent que ces sorcières, tuées pendant l’Inquisition, seraient la cause d’une noyade très mystérieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *