Comment fonctionne la technologie obd autoradio android ?

Sharing is caring!

La technologie obd autoradio android a émergé à travers la règlementation des émissions et l’injection électronique de carburant. Elle s’est confirmée avec l’établissement des premières normes pour les diagnostics embarqués. L’idée est d’interpréter des codes de panne pour un diagnostic du système.

Règlementation des émissions et injection électronique de carburant

OBD est un acronyme de ‘On-Board Diagnostic’, ce qui peut se traduire par ‘diagnostic embarqué’. L’obd autoradio android est ainsi une fonction de diagnostic embarqué sur un autoradio avec système gps. L’OBD lui-même est un système standardisé pour associer l’électronique externe avec le système informatique d’une voiture. Les voitures modernes sont de plus en plus informatisées. Les logiciels se sont alors imposés comme la solution pour réaliser des diagnostics aboutis sur la plupart des voitures actuelles.

L’OBD existait déjà sous plusieurs formes bien avant que le concept d’obd autoradio android n’ait vu le jour. Cela se justifie au regard de deux paramètres. Le premier se rapporte au besoin de réglementer les émissions. Le deuxième est relatif à l’adoption massive de l’injection électronique de carburant (EFI) par les constructeurs automobiles à partir des années 1980.

L’EFI nécessite un contrôle par ordinateur contrairement aux carburateurs ou aux précédents systèmes d’injection de carburant mécaniques. Comme ses prédécesseurs, l’EFI régule le débit de carburant dans le moteur. Il le fait toutefois en utilisant des signaux électroniques plutôt que des bits mécaniques. C’est de là qu’a émergé le besoin majeur d’installer des ordinateurs dans les voitures.

Établissement des premières normes pour les diagnostics embarqués

Quelques constructeurs automobiles avaient introduit des interfaces informatiques pour leurs voitures avant les années 1990. La campagne de normalisation n’a toutefois commencé qu’en 1991. Le California Air Resources Board (CARB) a exigé à l’époque que toutes les voitures vendues en Californie aient une forme de capacité OBD. Le CARB a publié la norme pour les systèmes OBD à partir de 1994.

Connue en tant qu’OBD II, cette norme a été mise en œuvre en 1996 et continue encore d’être utilisée de nos jours. Les versions de l’OBD avant 1994 ont été désignées rétroactivement sous le terme OBD I.

Presque toutes les voitures neuves au cours des 20 dernières années respectent la norme OBD II. Les voitures OBD II ont un port de diagnostic souvent situé sous le tableau de bord du côté conducteur, hors qie c’est sur la direction de la voiture qu’on peut aussi récupérer les commandes aux volants. Un lecteur spécial ou un ordinateur peut être branché à ce port OBD pour les besoins d’un diagnostic.

Interpréter des codes de panne pour un diagnostic du système

La finalité principale d’un obd autoradio android est la réalisation d’un diagnostic. Si un problème est détecté, l’outil de diagnostic déclenchera un message appelé ‘code de panne’. Ce dernier peut se manifester par un voyant ‘vérifier le moteur’ ou un autre avertissement sur le tableau de bord. Les scanners OBD autoradio gps peuvent interpréter ces codes de panne pour définir exactement la nature du problème. Les codes de panne seront effacés de la mémoire de l’ordinateur une fois le problème résolu.

Les codes de panne fonctionnent fondamentalement comme tout autre code. Ils se composent d’une chaîne de lettres et de chiffres a priori incompréhensible et sans référence particulière. Le code va plus spécialement commencer par une lettre pour être suivi par quatre ou cinq chiffres. Toutes ces valeurs combinées indiquent un sous-système spécifique et le problème qu’il rencontre.

Certains scanners OBD sont préalablement chargés avec des définitions pour les codes de panne. Si ce n’est pas le cas, vous aurez besoin d’une liste spéciale pour interpréter ces codes. Ce genre de liste peut être téléchargé gratuitement sur certaines plateformes spécialisées en ligne. Les codes fournis à travers ces listes sont toutefois de nature générique. Les prochaines évolutions seraient des interfaces directement accessibles depuis un smartphone sous android.

Certains constructeurs automobiles ont leurs propres codes de pannes en plus des codes génériques. Les codes spécifiques à un constructeur donné sont appelés des codes propriétaires. Les obtenir ne sera pas une tâche facile, car beaucoup de fabricants ne sont pas conciliants à les rendre publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *